Parmi les nombreux monuments de la cité phocéenne, on trouve l’église Saint-Vincent-de-Paul aussi appelée église des Réformés. Ce quolibet provient de l’ancienne chapelle des Augustins Réformés. Elle fut construite aux limites de la ville en 1611, puis fut finalement détruite pour être remplacée par l’église Saint-Vincent-de-Paul.

 

 

Sa construction débuta en 1852 et dura jusqu’en 1890. L’église connut dès le début de son édification des problèmes de financement pour les travaux et pour l’achat des parcelles. Ce sont finalement les fidèles qui regrouperont les trois millions de francs restants. Les travaux furent conduits par l’architecte François Reybaud, puis par l’architecte Guillaume-Joseph Pougnet après 1862. Une partie des sculptures n’a jamais été terminées, notamment sur les porches où l’on distingue de nombreux épannelages.

 

 

En 1930, après une chute de pierre mortelle, des travaux de purge de grande envergure ont effacé les crochets tout le long des flèches et des clochetons, qui ont été consolidés avec du béton.

 

Vous avez une demande ?

Contactez-nous

11 + 3 =